Comment choisir son porte-vélo sur attelage ?

Le vélo est source de distraction incroyable qu’il vente ou qu’il fasse beau. Mais, pour le transport du matériel à deux roues, il faut un porte-vélo solide. Pendant les longs trajets, on choisira le modèle en attelage, qui présente de nombreux avantages grâce à ses atouts multiples.

Autour de l’équipement

Parmi les versions existantes de porte-vélo, le modèle en attelage fournit un tas de bénéfices. Grâce à quelques critères, le choix se porte sur les dernières versions d’une plateforme de qualité. Entre autres, la distance à parcourir est un élément essentiel à mettre en considération. Si on est plusieurs à participer, l’équipement comportera forcément plus de deux vélos pendant le voyage.

Donc, il convient d’anticiper le nombre de vélos à atteler. Normalement, le support vélo se décline sur deux versions, le modèle fixe qui reçoit les vélos en toute sécurité sur le circuit, et le modèle inclinable qu’on apprécie pour ses options polyvalentes. Ce qui fait leurs différences, c’est que le premier empêche l’accès à la malle. Il faudrait désinstaller tout le matériel pour pouvoir l’ouvrir. La version inclinable en revanche, permet une utilisation plus confortable, il suffit d’incliner le porte-vélo attelage sans avoir à descendre les vélos. A tous les randonneurs acharnés, ce modèle est recommandé lors d’une escapade. Pendant l’achat, la charge maximale fait également partie des critères nécessaires. L’excès de charge est soumis à une amende, et le risque d’accident peut augmenter sur le non-respect de la limite imposable.

En principe, le fabricant de la marque mentionne sur le matériel, la charge maximale admise pendant le transport. Elle se définit par le poids des vélos à contenir, et celui du porte-vélo. Généralement, pour faire le calcul, ce type de support accueille jusqu’à 6 vélos, si le poids d’un vélo standard est de 7 à 12 kg. Un vélo enfant lui pèse entre 8 et 10 kg. On découvre sur France Attelage

L’utilisation d’un porte-vélo sur attelage

Contrairement à la traditionnelle remorque, le porte-vélo sur attelage se distingue par son aspect discret, et facile d’utilisation. Le porte-vélo sur attelage peut très bien remplacer le rôle de cette dernière, grâce à ses multiples qualités. Beaucoup plus stable, cet équipement homologué garantit le transport des vélos avec plus de praticité. Le chargement et le déchargement se font en un temps record. Mais, les inconvénients peuvent varier selon le modèle intégré. Par exemple, pour le cas d’un porte vélo 4 vélos fixes, le coffre ne s’ouvre pas, il faut avoir démonté le matériel sur la plateforme. Ce qui n’est pas très pratique. Aussi, l’entretien doit se faire très régulièrement, sans oublier de vérifier le niveau de l’articulation, et de la fermeture. Si ces deux éléments présentent des défaillances, l’équipement perd de sa fiabilité.

En ce qui concerne les règlementations de base, certaines mesures ont été prises. L’installation du porte-vélo peut cacher les feux arrière du véhicule, et la plaque d’immatriculation. Ce qui laisse prévoir à l’utilisateur, la pose d’une deuxième plaque, et de feux de signalisation supplémentaires.

0 Comments

Leave a comment